L'Odyssée du Papillon - L'art du voyage au féminin

L'Odyssée du Papillon
L'art du voyage au féminin

LODYSSEE-DU-PAPILLON-facebook  LODYSSEE-DU-PAPILLON-Pinterest  LODYSSEE-DU-PAPILLON-Instagram LOdyssee-du-Papillon-NewsletterLODYSSEE-DU-PAPILLON-connexion
LOdyssee-du-PapillonLOdyssee-du-Papillon-Telephone-Infos

     

     

     

 LODYSSEE-DU-PAPILLON-facebook  LODYSSEE-DU-PAPILLON-Pinterest  LODYSSEE-DU-PAPILLON-Instagram  LODYSSEE-DU-PAPILLON-Twitter                

     

     

     

 

Tél: 04 90 50 66 86 LOdyssee-du-Papillon-Newsletter

     

     

 LODYSSEE-DU-PAPILLON-facebook  LODYSSEE-DU-PAPILLON-Pinterest  LODYSSEE-DU-PAPILLON-Instagram   LODYSSEE-DU-PAPILLON-Twitter

Le voyage responsable

Voyager responsable, la responsabilité de tous

« Je vous demande de continuer à chanter avec moi sur les routes du monde où vous êtes en chemin. Préparons-nous à des retrouvailles merveilleuses ».  Soeur Emmanuelle

La réflexion au sujet du tourisme « durable » par les professionnels du tourisme est ancienne et complexe. La problématique reste globale. Le tourisme responsable concerne à la fois les pays d’accueil (dont pour certains le tourisme représente leur plus grande source de richesse), les tours-opérateurs (et autres professionnels du tourisme) & les voyageurs… autant d’intérêts différents qui rendent complexes les actions ou tentatives d’actions coordonnées. A ce sujet, comme éléments de réflexion, à télécharger un beau dossier réalisé par « Les Etudes Techniques de l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme, dossier réalisé en collaboration avec Stratégos, Tourisme durable : utopie ou réalité? ». Ce dossier réalisé au début des années 2000 apporte alors les premiers éléments de réflexion pour une action des professionnels en faveur d’un tourisme « différent ». Dans le même temps, ce dossier fait état d’actions menées alors par certains acteurs du tourisme, à l’époque essentiellement des associations. Très intéressant donc  même si aujourd’hui tout reste encore à faire …  

L’Odyssée du papillon & le Voyage Responsable : 

« Le voyage responsable pour nous, c’est avant tout respecter les populations locales, leur culture et leur environnement ». 

Dans ce contexte complexe mais aussi en pleine évolution, chaque « goutte d’eau » importe. Les fondatrices de l’Odyssée travaillent depuis des années en faveur d’un tourisme respectueux et éthique dit « responsable ».  

Le choix de nos partenaires : toutes les personnes avec lesquelles nous travaillons depuis des années, dans le monde entier sont des professionnels de terrain, de petites structures locales, mais aussi des guides professionnels, tous concernés par leur environnement et engagés dans la mise en valeur de leur culture et de leur patrimoine. Ceux d’entre eux qui le souhaitent ont la possibilité de mettre en avant leurs différentes actions sur nos pages web. Le prix juste : l’odyssée du papillon paie le prix établi par ses partenaires, qui est le prix nécessaire pour que les personnes qui travaillent sur le terrain soient justement rémunérées et puissent vivre dignement de leur activité. L’odyssée rémunère tous ses prestataires avant l’arrivée des voyageurs. Notre engagement envers eux est celui d’une collaboration sereine et pérenne. « Le respect des uns des autres crée un cercle vertueux«  dans lequel, vous, voyageur entrez pour votre plus grand bonheur en vivant une expérience unique : les populations savent que vous êtes venus jusqu’à elles, sans préjugés, et avec intérêt pour échanger et apprendre les uns des autres. Vous êtes donc, vous aussi, accueillis avec respect. 

Le choix des prestations :
– les « activités » : dans tous nos voyages les traditions des populations visitées sont mises en lumière par le biais de rencontres et d’activités auxquelles le voyageur participe et interagit. Nos voyages sont l’occasion pour le voyageur de rencontrer des personnes et de visiter des lieux incroyables. Tout ceci n’a été rendu possible que par le travail de nos partenaires sur le terrain. 
– l’hébergement : nos étapes se font uniquement dans des structures locales (petits hôtels locaux et auberges, fermes, chez l’habitant …) ; l’habitat traditionnel et/ou typique est privilégié quand cela est biensûr possible.
– le rythme : nous essayons de privilégier les échanges interculturels, les étapes un peu plus longues sur chaque lieu, au rythme effréné de certains circuits. Nous privilégions au « tout voir », le fait de bien vivre les lieux visités, de s’imprégner des ambiances et des personnes. 
– le transport : bon là on avoue, on pèche un  peu : on n’a pas trouvé mieux que l’avion pour se rendre à l’autre bout du monde ! Ah si on propose quand même des courts séjours pas trop loin ;)… Et une fois sur place, ben là aussi c’est un peu compliqué : quand on peut, on privilégie biensûr les transports en commun, le train, le bateau, le vélo… mais quand ya pas ya pas ! Alors c’est le bon vieux bus, plus petit que gros mais bus quand même. 
– tous nos voyages sont accompagnés par des guides locaux & francophones dans 99% des cas. Pour certains voyages une accompagnatrice française va se joindre au groupe, de manière complémentaire mais en aucun cas ne se substitue à nos guides locaux. 

Enfin, les voyages proposés sont organisés pour de petits groupes (12 maximum pour les voyages 100% féminins) pour une meilleure interaction avec les populations locales et pour pouvoir accéder sans être intrusifs à des lieux reculés, hors des sentiers battus, en laissant le moins de « traces » possibles. 

Le Voyageur & le Voyage Responsable :

« Voyager avec un esprit d’humilité et un désir véritable de se réunir avec les autochtones ».

Voyager responsable, c’est facile et à la portée de tous. Nous reprenons tel quel le texte ci-dessous » que nous avons ainsi apprécié car il mène à la réflexion. Même si pour certains (et tant mieux!) tout ce qui suit est évident et un tantinet cliché voire rétrograde (rappel, on est aux Etats-unis, début des années 2000, à la fois si loin et si proches), nous le préférons à une liste numérotée de choses à faire et ne pas faire ! 

« Le Code de l’éthique du centre nord-américain pour un tourisme responsable fait plusieurs suggestions : Voyagez avec un esprit d’humilité et un désir véritable de se réunir et de parler avec les autochtones. Rendez-vous compte des sentiments des autres. Ayez du respect et évitez les comportements blessants, en particulier en prenant des photographies. Cultivez l’habitude de l’écoute active et observer plutôt que simplement entendre et voir. Évitez la tentation “de connaître toutes les réponses”. Rendez-vous compte que d’autres peuvent avoir des concepts de temps et d’attitude qui sont différents et non inférieurs à ceux hérités de votre propre culture. Au lieu de regarder seulement l’exotique, découvrez la richesse d’une culture et d’une façon de vivre différentes. Apprenez les coutumes locales et respectez-les. Rappelez-vous que vous êtes seulement un visiteur parmi tant d’autres. Ne vous attendez pas à des privilèges ou à des traitements spéciaux. En négociant avec les commerçants, rappelez-vous que les plus pauvres peuvent renoncer à un bénéfice plutôt qu’à leur dignité personnelle. Ne tirez pas profit désespérément des
pauvres. Payez un prix raisonnable. Tenez les promesses que vous faites aux populations locales, si vous ne pouvez pas tenir vos promesses, ne les faites pas. Passez du temps chaque jour à réfléchir sur vos expériences afin d’approfondir votre compréhension. Votre enrichissement est-il salutaire pour toutes les personnes impliquées ? Pensez à pourquoi vous voyagez en premier lieu. Si vous voulez vraiment « une maison loin de la maison  » pourquoi voyager ? » réf. Tourisme durable : utopie ou réalité ? APS 

 Sites et portails Voyage responsable & responsable bien-être :

babel-logoNous avons sélectionné tout particulièrement un site, BABEL VOYAGES sur lequel le papillon est référencé. Les raisons de ce choix sont tout d’abord que derrière Babel, oeuvrent des personnes engagées et passionnées mais aussi que ce Media web spécialisé sur le tourisme responsable, est devenu depuis 2011 la référence pour tous ceux qui souhaitent voyager en conscience. Des couleurs pleines de peps, un ton fun et décalé, le site regorge de ressources pour s’évader : bonnes adresses en France comme à l’étranger, articles politique et culturel, carnets de voyage, interviews de grands baroudeurs, idées lecture, diaporama à gogo… Le résultat de ce beau travail : 25 000 visiteurs mensuels et une communauté de + de 13 000 fans mobilisée sur les réseaux sociaux !  Le petit truc en plus ? Babel est aussi à l’initiative d’un festival de voyage engagé dans le Val d’Oise, le No Mad Festival… Quelle énergie ! La 3ème édition aura lieu les 17 et 18 juin 2017, et comme en 2016, l’équipe de l’Odyssée du papillon  sera présente, l’occasion de belles rencontres. 

Neo bien-être

Neo-bienêtre est le premier réseau et agence de communication entièrement dédiée aux thérapeutesprofessionnels du bien-être, aux médecines douces et au développement personnel depuis 2003. 

L'Odyssée du Papillon, l'art du voyage au féminin